Fin avril, le Gouvernement rendra son programme de stabilité à la Commission européenne et annoncera donc ses intentions quant à la trajectoire budgétaire pour les années à venir. Le dépôt de ce programme ne clôture assurément pas le débat, car restera entière, ou presque, la question sur les moyens d’y parvenir. Le but du séminaire est de présenter et de discuter les principaux enjeux, tant en termes de but à atteindre que de moyen à mettre en oeuvre. La première session du séminaire présentera les balises : l’évolution des recettes, des dépenses et du solde budgétaire à politique inchangée d’une part et le scénario proposé par le Conseil supérieur des Finances pour la Belgique et pour les différents niveaux de pouvoir. San la deuxième session du séminaire, quatre intervenants discuteront quatre enjeux majeurs qui concernent respectivement la politique fiscale, les soins de santé, les investissements publics et la prise ne compte de ceux-ci dans les normes budgétaires.