Documents

Histoire des Finances publiques en Belgique - Tome VI : La fin du déficit budgétaire (1990-2000)

Ce sixième tome de l'histoire des finances publiques en Belgique n'est pas un livre d'histoire et encore moins un travail d'historiens. Il s'agit d'un ouvrage collectif de politique économique rédigé par près de 30 économistes. L'objectif n'est pas de décrire par le détail l’évolution qu'ont connue les différents secteurs qul appartiennent au champ des finances publiques mais, au travers d'une analyse encore a chaud des dix années écoulées, d'alimenter la réflexion sur la situation présente.

L'ouvrage est articulé en trois parties. La première trace les lignes de force de la politique menée en matière de finances publiques belges au fil des années 90, en examinant la politique budgétaire, l'influence conjoncturelle, l'effet des réformes institutionnelles et les réformes restées en suspens. La deuxième est consacrée à l'évolution des grandes composantes des finances publiques: recettes fiscales, charges d'intérêt, sécurité sociale, autres dépenses publiques et dette publique. La troisième offer une analyse de thèmes particuliers, de l'évolution du rôle de l'État au travers des privatisations à la régulation de l'économie en passant par l'articulation entre finances publiques et emploi, l'enseignement, les transferts budgétaires entre les Régions, les transferts entre les générations et la réforme de l'administration.

Réflexions sur l'avenir de nos retraites (Etude indépendante réalisée par les FUNDP, KUL, UFSIA, ULB et ULg suite au programme de recherche initié par les SSTC)

Cet ouvrage présente une série de réflexions sur notre système de retraite. Que pensent les travailleurs de leur système de retraite? Comment en perçoivent-ils l'avenir? Dans queIles directions vont évoluer les inégalités de revenus et le taux de pauvreté chez les personnes âgées? Est-il vrai que les générations futures seront pénaliséespar la générosité actuelle du système de retraite? Rehausser l'âge dela retraite est-il une solution? Vaut-il rnieux des prestation liéesaux revenus antériures ou une allocation uniforme à laquelles'ajouterait une retraite complémentaire? Cet ouvrage essaie derépondre à ces différentes questions.

Une vingtaine de chercheurs originaires de cinq centres universitaires belges y ont collaboré. Leurs textes sont rédigés de façon à être accessibles à des non-spécialistes.

Histoire des Finances publiques en Belgique - la période 1980-1990 - Tome V

Les contributions rassemblées dans cet ouvrage par M. VAN de VOORDE commentent et analysent avec beaucoup de rigueur les évolutions majeures de nos finances publiques pendant la décennie qui vient de se clôturer.

Tant ceux qui cherchent dès maintenant un ouvrage de synthèse sur cette période que ceux qui plus tard voudront connaître les faits marquants de cette époque se réjouiront que Mmes et MM. R. BOELAERT, L. DE RYCK, I. ERNST, N. FETSJENS, M. FRANK, M. GERARD, W. MOESEN, D. NUCHELMANS, G. STIENLET, F. THYS-CLEMENT, C. VALENDUC, J. VANNESTE et V. VAN ROMPUY aient brillamment relevé le défi d'écrire à chaud ce nouveau volume de l'histoire des finances publiques belges.

Histoire des finances publiques en Belgique - La période 1950-1980 - Tome IV-2
Histoire des finances publiques en Belgique - La période 1950-1980 - Tome IV-1
Histoire des Finances publiques en Belgique - la période 1831-1950 - Tome III
Histoire des Finances publiques en Belgique - la période 1831-1950 - Tome II
Histoire des Finances publiques en Belgique - la période 1831-1950 - Tome I

L'histoire des finances publiques comportera trois volumes, dont le premier parait avec cette préface. Les matières assemblées n'ont peut-être pas été réparties d'une façon absolument rationnelle. Ceci provient de ce que la plus grande-liberté a naturellement été laissée aux auteurs. Chacun a traité le sujet qui lui était dévolu suivant son tempérament et sa spécialisation particulière, conformément également à sa méthode personnelle de travail. Certaines études comportent par conséquent, et cela était inévitable, quelques légers chevauchements.

L'ensemble du livre nous paraît cependant avoir une unité suffisante pour présenter aux lecteurs belges et étrangers un tableau cohérent. Mon premier devoir, en signant cette préface, est de rendre hommage aux auteurs des différents chapitres, dont les noms et les qualités figurent dans la table des matières. Je tiens également à rappeler que la première idée, en 1940, est due à M. SEULEN, ancien secrétaire général du Ministère des finances.

Je remercie vivement M. MAS0IN, précédemment secrétaire général de l'Institut belge de Finances publiques, M Louis RAVIN, son successeur en cette qualité, et M COPPEE, secrétaire général adjoint, dont le concours, sous la direction éclairée de son président, M JEAN VAN HOUTTE, professeur aux Universités de Liège et de Gand, a permis de réaliser l'ouvrage considérable que l'Institut belge de Finances publiques soumet actuellement au jugement de l'élite.

Copyrights © 2014 - Cic Team / Bureau fédéral du Plan.